Suivez nous

bible ouvertefr

➽ Notre plateforme de messages audio/vidéo

➽ échanges, questions réponses ,  recherches

 

 

 

 

Subdivision de la théologie, qui concerne « les choses dernières » (du grec eschata = choses dernières) et traite par conséquent de l'état de l'individu après la mort. L'eschatologie affirme des vérités dont la foi ne peut se passer.

 

 

 

 

 

 

L'eschatologie est à la fois nécessaire et dangereuse pour la foi. Elle est dangereuse lorsque le croyant se complaît dans des visions apocalyptiques et des calculs dont il attend la révélation des secrets de l'avenir : « Pour ce qui est du jour et de l'heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul (Matthieu 24 v. 36) ». Le chrétien n'a pas à sonder les Écritures pour y découvrir le détail des plans de Dieu ; son devoir, en ces questions, c'est d'être vigilant, d'être prêt à comparaître à tout instant devant Dieu.
D'autre part, l'eschatologie doit avoir sa place dans la pensée chrétienne, car elle affirme des vérités dont la foi ne peut se passer. Sa valeur réside dans les deux doctrines suivantes, qu'elle a le mérite de mettre en pleine lumière :

1° L’immortalité individuelle

Un certain scepticisme contemporain, à la fois agnostique et panthéiste, préfère douter de la permanence de la personnalité ; l'âme individuelle, dit-on, se résorbera dans le grand Tout. La foi chrétienne doit se défier de théories semblables, car elles lui sont funestes.

2° Le Royaume de Dieu

Le chrétien n'admet pas que notre société actuelle soit parfaite; il la veut meilleure, il veut croire en une humanité nouvelle où l'amour du prochain existera vraiment; et toutes ses forces, il les emploiera à réaliser des conditions de vie qui permettent l'avènement de ce Royaume.

Écarter les éléments essentiels de l'eschatologie, c'est rétablir la conception non chrétienne d'un bien suprême qui ne serait que la possession de réalités matérielles, et c'est détruire aussi toute espérance dans le triomphe final de la justice et de la vérité.

 

 

 La doctrine de la résurrection

 

 

 
 
 
« Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison. C'est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas ! ».
Matthieu 24 v. 42 à 44

 

 

 


 

 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


PENSEES - PARTAGEES - Twitter

En partenariat avec Jerome Prékel du site : https://lesarment.com

INFORMATIONS
-----------

ACTUALITES - CHRETIENNES