Édification Chrétienne

Les podcasts de bible-Foi

 

 

 

 

 

 

« Doctrine de l'Eglise (conclusion) »  Jean-Marc Thobois

 

 

Quelle est l'acception du terme « ekklêsia » dans le N.T.?

Dans le grec classique ce mot désignait l'assemblée plénière des citoyens appelés à la gestion des affaires publiques, des ehklètoï. Le terme en gardera un petit air de distinction et de solennité. Il est vrai que plus tard on l'appliquait aussi à toute assemblée populaire ; même la turbulente réunion publique d'Éphèse (Ac 19:32,39 et suivant) est appelée ekklêsia. Le judaïsme hellénistique et les LXX dénomment ekklêsia l'assemblée du peuple d'Israël sous le regard de Dieu (en hébreu qâhâl, q'hâl Yahvé).

C'est cette signification religieuse, transposée sur le plan chrétien, que le N.T. a maintenue. Le terme implique un jugement de valeur que précisent les épithètes : Église de Dieu (1Co 1:2 10:32 11:22 15:9 Ga 1:13 1Th 2:14,1Ti 3:5,15), Église du Christ (Ro 16:16), Église du Seigneur (Ac 20:28), Église en Christ (Eph 3:21). L'ekklêsia est donc le peuple élu de la Nouvelle Alliance, l'Israël de Dieu (Ga 6:16), la vraie postérité d'Abraham (Ro 9:7), les douze tribus dans la dispersion (Jas 1:1), la congrégation des vrais circoncis (Php 3:3), l'assemblée des saints (1Co 14:33), que Dieu a appelée à se retirer du monde, mais qui n'en a pas moins une mission à remplir dans l'histoire concrète. C'est l'assemblée à la fois idéale et empirique dans laquelle Dieu ou le Christ agissent par les dons de la grâce. Il n'y a qu'une Église (Mt 16:18).

Si néanmoins le terme est appliqué à quelque communauté locale (1Co 1:2, 1Th 1:1,Ro 16:1) ou s'il est parlé d'Églises au pluriel, (1Th 2:14,Ro 16:4,1Co 7:17 11:16 16:19, 2Co 8:18 et suivant) ce ne sont pas uniquement telles communautés institutionnelles ou telles assemblées cultuelles dont il est question ; mais il s'agit d'Églises concrètes en tant qu'elles sont diverses expressions tangibles du peuple de Dieu ; par suite, l'Église universelle n'est pas seulement une synthèse de communautés disséminées, mais une grandeur lumineuse dont les Églises locales ne sont que le reflet différencié (Dictionnaire Encyclopédique de la Bible A. Westphal).

 
 
 

 

headphones    Doctrine de l'Eglise (conclusion)

Par Jean-Marc Thobois

 

 

 

 

 

 

Jean-Marc Thobois

Jean-Marc Thobois est issu d'une longue lignée de pasteurs huguenots du Poitou, en France.

Il a étudié la Bible à Londres, puis l'histoire d'Israël et l'archéologie biblique à l'Université hébraïque de Jérusalem (1965-1967).

Spécialiste de l'hébreu, il a participé à la traduction de la "Bible à la Colombe". Il travaille actuellement sur une nouvelle traduction intégrale de la Bible.

 

Jean-Marc Thobois a été pasteur de 1967 à 2004, principalement en Bretagne. Depuis 2004, il exerce un ministère itinérant en France et à l'étranger, donnant des conférences, des séminaires et des enseignements sur la Bible, sur Israël et la prophétie.

Il est marié, père de trois enfants et grand-père de onze petits-enfants.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


0.png0.png1.png8.png2.png7.png3.png3.png8.png
AUJOURD'HUI196
HIER237
CETTE SEMAINE947
CE MOIS2869
TOTAL cumulé avec bible-foi.org - depuis 20101827338

Visiteurs en ligne

1
En ligne

13 août 2020
Web Traffic