Suivez nous

bible ouvertefr

➽ Notre plateforme de messages audio/vidéo

➽ échanges, questions réponses ,  recherches

 

 

 

 

...être perdu signifie tout à la fois être coupable, condamné, esclave et ennemi. Le salut répond à tous ces états d’une manière générale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE SALUT

« Que faut-il que je fasse pour être sauvé ? (Actes 16 v. 30) ». Question fondamentale pour l’homme qui comprend soudain qu’il est perdu. « Être sauvé », résume bien souvent tout ce dont une âme a besoin et, Dieu en soit béni, tout ce que l’évangile vient lui offrir. Le salut a une portée très large ; il implique tout à la fois le pardon, la justification, la rédemption et la réconciliation. C’est pour cela que la Parole de Dieu parle d’un « si grand salut  (Hébreux 2 v. 3) ». Cette expression réunit les différents aspects de la puissante intervention de Dieu en faveur de l’homme. Pour cette raison, elle a été choisie comme titre de ce livre.

Le Seigneur lui-même a commencé d’annoncer ce salut merveilleux, puis les disciples ont confirmé le message, Dieu lui-même rendant témoignage avec eux par les miracles variés du Saint Esprit (Hébreux 2 v. 3 et 4). L’évangile est ensuite parvenu jusqu’à nous, les nations, et l’apôtre Paul l’a appelé : « L’évangile de votre salut (Éphésiens 1 v. 13) », ou encore « la parole de ce salut  (Actes 13 v 26) ».

 

 Le salut offert à ceux qui périssent :

« Seigneur, sauve-nous ! Nous périssons (Matthieu 8 v. 25) ». Ce cri de détresse des disciples dans la tempête montre bien que le salut répond à la perdition, comme cela est confirmé par plusieurs autres passages. En 1 Corinthiens 1 v. 18, le contraste est fait entre « ceux qui périssent » et « nous qui obtenons le salut ». Plus loin l’apôtre Paul divise les hommes entre « ceux qui sont sauvés » et « ceux qui périssent  (2 Corinthiens 2 v. 15) ». Le message de l’évangile affirme également : « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu (Luc 19 v. 10) ».

En tant que coupables, nous avons besoin du pardon. Comme condamnés, il nous faut la justification. Esclaves, nous devons être rachetés. Ennemis, nous devons être réconciliés. Enfin si nous sommes perdus, en train de périr, nous avons besoin de salut.

 

 

 

  Les sacrifices dans l'Ancien Testament.2

 

 

 
 
 
 
« Il nous a sauvés et nous a adressé un saint appel. Et il ne l’a pas fait à cause de nos œuvres,
mais à cause de son propre plan et de sa grâce, qui nous a été accordée en Jésus-Christ de toute éternité ! ».
2 Timothée 1 v. 9

 

 

 


 

 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


PENSEES - PARTAGEES - Twitter

En partenariat avec Jerome Prékel du site : https://lesarment.com

INFORMATIONS
-----------

ACTUALITES - CHRETIENNES