Édification Chrétienne

Les podcasts de bible-Foi

 

 

 

 

 

« L'église du divertissement (partie 1) » Message audio de Jean-Marc Thobois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'apostasie dans le christianisme est son rejet par un chrétien. Le terme apostasie vient du grec apostasia (ποστασία) qui signifie défection, départ, révolte ou rébellion. Il a été décrit comme « un abandon volontaire du christianisme ou une rébellion contre celui-ci. L'apostasie est le rejet du Christ par un chrétien. » « L'apostasie est une catégorie théologique décrivant ceux qui ont volontairement et consciemment abandonné leur foi en le Dieu de l'alliance, qui se manifeste le plus complètement en Jésus-Christ. » « L'apostasie est l'antonyme de la conversion ; c'est la déconversion (tout en fréquentant les églises). »

Selon B. J. Oropeza, les passages d'avertissement du Nouveau Testament décrivent au moins trois dangers pouvant conduire un chrétien à commettre une apostasie :

Les tentations : Les chrétiens étaient tentés de se livrer à divers vices qui faisaient partie de leur vie avant de devenir chrétiens (idolâtrie, immoralité sexuelle, convoitise, etc.).

Les tromperies : Les chrétiens ont rencontré diverses hérésies et de faux enseignements diffusés par de faux docteurs et prophètes qui menaçaient de les séduire et de les détourner de leur pure dévotion au Christ.

Les persécutions : Les chrétiens étaient persécutés pour leur allégeance au Christ. De nombreux chrétiens ont été menacés d'une mort certaine s'ils ne reniaient pas Christ.

La persécution est mise en évidence dans l'épître aux Hébreux et dans la première épître de Pierre. La question des faux enseignants se trouve dans les épîtres johannique et pauliniennes, dans la deuxième épître de Pierre et l'épître de Jude. Un certain nombre de sections des écrits de Paul et de Jacques portent sur les vices et les vertus. « Ces textes anciens et d’autres ont contribué à façonner la réponse chrétienne au phénomène de la défection à l’ère post-apostolique. Les chrétiens devaient persévérer au travers de divers types d'opposition, en s'opposant fermement à la tentation, à la fausse doctrine, aux difficultés et à la persécution. »

 

 

 

               

 

 

 

list arrow  Jean-Marc Thobois

 

Jean-Marc Thobois est issu d'une longue lignée de pasteurs huguenots du Poitou, en France. Il a étudié la Bible à Londres, puis l'histoire d'Israël et l'archéologie biblique à l'Université hébraïque de Jérusalem (1965-1967). Spécialiste de l'hébreu, il a participé à la traduction de la « Bible à la Colombe ». Homme de foi, spécialiste de l'hébreu, conférencier infatigable, son ministère fut reconnu dans toute la francophonie. Hébraïsant, il a apporté un éclairage particulier des Écritures, enrichissant ses auditeurs par une parole réfléchie et profonde.

 

Jean-Marc Thobois a été pasteur de 1967 à 2004, principalement en Bretagne ; marié, père de trois enfants et grand-père de onze petits-enfants. De 2004 à 2020, il a exercé un ministère itinérant en France et à l'étranger, donnant des conférences, des séminaires, sur la Bible, sur Israël et la prophétie.  Il nous laisse tout un héritage d'enseignements qui continuera à être pour l'Église une bénédiction pour sa croissance spirituelle.

 


 © Reproduction gratuite autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que la source www.bible-foi.com soit indiquée. 


 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


0.png0.png1.png8.png2.png6.png6.png3.png9.png
AUJOURD'HUI248
HIER259
CETTE SEMAINE248
CE MOIS2170
TOTAL cumulé avec bible-foi.org - depuis 20101826639

Visiteurs en ligne

2
En ligne

10 août 2020
Web Traffic