Découvrir le livre écrit et édité par bible-foi.com

« Un coup d'éclat de Dieu dans notre vie ! »

livre

Lorsqu'une vie chrétienne se repose sur des traditions établies par l'homme, fussent-elles doctrinalement justes, elle devient religion. Elle devient alors un obstacle à l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ. Certaines promesses de Dieu peuvent alors devenir inaccessibles aux chrétiens. Il nous faut alors, une intervention Divine, pour décanter la situation et apporter la véritable délivrance ... par Sa lumière. Dans le contexte de la conversion de Paul, la pensée du Seigneur se pose dans le cadre d’un appel du Christ à considérer nos voies, à «...veillez attentivement sur vos âmes », et à souhaiter une intervention miraculeuse de Dieu dans nos vies. Avons-nous conscience, qu’il se trouve un « Saul de Tarse » en chaque chrétien, qui fait obstacle à l’œuvre de Dieu de par sa nature ?

tick    Télécharger le livre en fichier PDF gratuitement !

tick  Livre papier disponible en format : 14 x 21 x 0.8 cm - 116 pages - ISBN : 978-0-244-68593-5.

 

Livre bible-foi.com

 

 

 

 

 

Chers frères et sœurs, c’est parce que Christ a vaincu que nous sommes vainqueurs. C’est parce qu’Il nous a aimés que nous sommes plus que vainqueur, par Sa puissance. Soyons-en vraiment persuadés ; rien ne L’empêchera d’accomplir Ses desseins dans nos vies.

 

 

 

 

« Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ (Philippiens 1:6). »

 

« Qui nous séparera de l'amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée ? … Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur (Romains 8. 35 : 37). »

« Ainsi tu as tenu parole à ton serviteur David, mon père ; et ce que tu as déclaré de ta bouche, tu l'accomplis en ce jour par ta puissance (2 Chroniques 6:15). »

« Et l'Eternel me dit : Tu as bien vu ; car je veille sur ma parole, pour l'exécuter (Jérémie 1.12). »

 

I. Dieu ne dévie pas

Non, Il ne peut dévier de Ses objectifs pour notre vie parce qu’Il est le tout puissant, Dieu est toujours vainqueur. L’œuvre qu’Il a commencée à faire sera rendue parfaite au jour de Christ. Il n’y a point de Dieu semblable à Lui, dans les cieux et sur le terre ; Il garde l’alliance et Sa miséricorde envers Ses rachetés qui marchent en Sa présence de tout leur cœur.

 

Rien ne pourra stopper l’accomplissement de Sa volonté : « ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu. » Nous pourrions rajouter également :

« Ni notre aveuglement, ni notre chair, ni nos incompréhensions, ni nos incapacités ou toute forme d’impossibilité, et surtout ; et je sais que c’est une question que beaucoup se posent, NI NOS PÉCHÉS PASSAGÉS. »

 

Au moment de créer l’homme, Dieu ne le prédestina pas à pécher, mais Il avait prévu que l’homme conquière et garde la terre. Mais la chute de l’homme ne pouvait ébranler et contrarier le plan de Dieu, il resta le même ce qui donna naissance au deuxième Adam. Notre Dieu est immuable, Ses chemins restent droits, ils ne dévieront jamais ; nous devons absolument comprendre que Dieu ne sera jamais vaincu par nos péchés de la vie courante. Alléluia, et c’est notre méconnaissance de ce fait qui nous empêche bien souvent de croire aux réalisations des promesses de Dieu dans notre vie : « ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer… »

 

Nous pouvons tomber, pécher, broncher d’une manière ou d’une autre, Dieu a le vouloir et le pouvoir de réaliser Ses plans pour notre vie et à travers nos vies. La décision qu’Il a prise lorsque nous avons celer Son alliance par la foi dans le sang de Christ, demeurera et restera toujours la même, toujours.
Jacob est un nom faisant référence à des circonstances troubles de sa naissance, et au verbe tromper, prendre la place. Cette identité négative est rendue positive par Dieu car Israël signifie Dieu fort et vainqueur. « Je me fais souvent cette réflexion pour moi-même : Si Dieu a réussi à accomplir en Jacob toutes Ses promesses, Il pourra très certainement le faire pour ma propre vie, sans Lui « rembourser » Sa grâce par mes efforts. Qu’en pensez-vous ? »

Chers lecteurs, croyons que Ses intentions restent les mêmes ; puisque nous sommes fils de Dieu en Christ, Il nous conduit à la gloire, et de gloire en gloire.

Nous devons demander à Dieu de nous ouvrir les yeux afin que nous puissions contempler ce qu’Il a fait et ce qu’Il veut faire encore pour notre existence. Et si une montagne se dresse devant nous, obstruant notre chemin, sachons qu’Il n’est pas à cours de ressources pour nous faire changer d’orientation, pour nous apporter un éclairage nouveau qui nous fera avancer en « eau profonde ».

 

II. Un chemin nouveau

Aucune vie n’est définitivement figée dans l’impasse, Dieu a toujours une solution. C’est un principe divin, nous avons un besoin immense, souvent ignoré, d’avoir les yeux ouverts sur celui-ci.

La lumière ne vient pas d’elle-même, elle est le fruit d’une intervention de Dieu, qui veut produire quelque chose de nouveau, en bouleversant l’existant. Sa tâche est d’éclairer nos ténèbres pour que nous puissions aller de l’avant dans la connaissance et la pratique de Ses intentions. L’acte libérateur va s’accomplir par la révélation de Sa volonté, ce qui est bon, agréable et parfait. Lorsque Sa parole est donnée, alors Sa main, c'est-à-dire Son Esprit, l’accomplie.

Bien aimés, Jésus-Christ a encore des trésors cachés et de grandes richesses enfouies pour nos vies, afin d’avancer dans Sa volonté : « Je te donnerai des trésors cachés, des richesses enfouies, afin que tu saches que je suis l'Eternel qui t'appelle par ton nom, le Dieu d'Israël (Esaïe 45 :3) ». « Invoque-moi, et je te répondrai ; je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connaissais pas (Jérémie 33 : 3) ».

 

A. « Guéhazi »

« Le serviteur Guéhazi) de l'homme de Dieu (Elisée) se leva de bon matin et sortit ; et voici, une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Et le serviteur dit à l'homme de Dieu : Hélas ! Mon seigneur, comment ferons-nous ? Il répondit : Ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. Elisée pria, et dit : Eternel, ouvre ses yeux, pour qu'il voie. Et l'Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d'Elisée (2 Rois 6. 15 :17). »

Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, notre combat ne se situe pas dans la sphère des choses terrestres. Combattre sans avoir les yeux ouverts sur les armes célestes, nous gardera dans l’inconnue et la crainte, devant les assauts percutants de tous les géants « Goliath », que nous rencontrerons. Les ténèbres savent très bien à qui elles ont à faire.

Face à ses ennemis, Guéhazi fut au bénéfice « des trésors cachés et des richesses enfouies » de son Dieu. La montagne qui l’empêchait de vaincre ses peurs s’est jetée dans la mer », il a pu continuer son chemin en victorieux. Dieu a accompli Sa volonté, miraculeusement.

 

B. « Pierre »

« Avance en eau profonde, et jetez vos filets pour pêcher…/…l’ayant fait, ils prirent une grande quantité de poissons (Luc 5 :4) ».
Face à ses problèmes professionnels, Pierre fut au bénéfice « des trésors cachés et des richesses enfouies » de son Dieu, qui voit tout. La montagne qui l’empêchait de mener à bien son travail s’est jetée dans la mer », il a pu continuer son chemin en victorieux. Dieu a accompli Sa volonté, miraculeusement.

 

C. « L’homme boiteux »

« Il y avait un homme boiteux de naissance, qu'on portait et qu'on plaçait tous les jours à la porte du temple appelée la Belle, pour qu'il demandât l'aumône à ceux qui entraient dans le temple.../...Alors Pierre lui dit : Je n'ai ni argent, ni or ; mais ce que j'ai, je te le donne : Au nom de Jésus Christ de Nazareth, lève-toi et marche. Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes (Actes 3). »

Quelles sont les raisons de votre paralysie spirituelle, qu’est ce qui vous fait boiter à longueur de temps au point de croire que vous êtes « condamnés » à faire l’aumône spirituelle toute votre vie, et faire partie des misérables du peuple de Dieu ? Qu’est-ce qui vous enlise, qui vous impose cette léthargie spirituelle ? L’amour du péché, les soucis de la vie, les épreuves, l’incrédulité, la culpabilité, l’expression de votre chair, la tiédeur ?

Face à ses problèmes spirituels, cet homme boiteux fut au bénéfice « des trésors cachés et des richesses enfouies » de son Dieu. La montagne qui l’empêchait de mener une vie victorieuse s’est jetée dans la mer », il a pu continuer son chemin en victorieux. Dieu a accompli Sa volonté, miraculeusement.

 

D. Les « Mages d'Orient »

« Des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, et dirent : Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer (Matthieu 2). »

Dans le pays des Mèdes, se trouvaient des hommes qui cherchaient manifestement quelque chose. Ils côtoyaient la science et la sagesse des Fils de l’Orient ; mais n'étaient pas satisfaits en eux-mêmes, ni désaltérés de véritable adoration. Pendant des jours et des jours, ils surveillaient ; les yeux en haut durant les nuits ; ils connaissaient le soleil, la lune, les étoiles, mais jamais aucune réponse. Ils avaient la connaissance des livres, mais un cœur vide, leur désir d'adoration n'était pas assouvi.

Mais un jour, dans leur quête, quelque chose de plus grand que la connaissance humaine, que l’intelligence des choses d’ici-bas, vint les libérer à jamais ; une étoile, une révélation, venant de la main de Dieu.

Face à cette recherche d’adoration « en esprit et en vérité.../... que le Père demande (Jean 4:23) », les « Mages d'Orient » furent au bénéfice « des trésors cachés et des richesses enfouies » de Dieu. La montagne qui les privait de cette authentique adoration s’est jetée dans la mer », ils ont pu continuer leur chemin le cœur satisfait. Dieu a accompli Sa volonté, miraculeusement.


« Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui L’aiment (Romain 8:28). »

 

III. Tout par grâce

« J’ai compassion de qui j’ai compassion, et je fais miséricorde à qui je fais miséricorde (Exodes 33:19) ». Dieu aime nous faire grâce, Il aime nous enrichir de Ses bénédictions. Il nous fait abondamment grâce selon Son alliance ; et il opère des choses nouvelles dans nos vies, nous fait connaître des réalités inexplorées ; sommes-nous intéressés et disponibles ?

 

Lorsque Paul exhorte les Philippiens à travailler à leur salut, il n’est pas en train de leur dire qu’ils grandiront en Christ par leurs propres efforts ; ce genre d’enseignement ne produit que des « montagnes de religion ». C’est avec ce genre de pensées que les Chrétiens font semblant d’être ce qu’ils ne sont pas. Non, Paul ne leur demande pas de « diminuer » pour que Christ puisse croitre, ce n’est pas ça l’ordre des choses. Nos stagnations spirituelles ont principalement cette vérité pour base.

 

Non, travailler à son salut n’est ni plus ni moins que de laisser Dieu travailler nos vies lui-même, par Son Esprit, pour que Son Christ puisse croitre afin que nous diminuons. C’est par Sa grâce, tout ce fait par Sa main ; Dieu veut œuvrer en nous afin de faire de tous Ses ennemis, un marche pied pour Son Fils. C’est grâce à cette miséricorde que nous sommes venu à Son salut, c’est encore par Sa miséricorde que nous grandirons en Lui. Ce qu’Il cherche, c’est notre attention et notre disponibilité ; « car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir (Philippiens 2:13). »

« Ne vous souvenez pas des choses précédentes, et ne considérez pas les choses anciennes. Voici, je fais une chose nouvelle ; maintenant elle va germer, ne la connaîtrez-vous pas ? Oui, je mettrai un chemin dans le désert, des rivières dans le lieu désolé (Ésaïe 43. 18 :19) ».

Nous pouvons sans crainte jouir d’une vie familiale, religieuse, sociale, professionnelle ; l’importance sera pour nous d’être toujours en mouvement avec le Seigneur, c’est capital pour nos vies, et en mouvement dans Son sens à Lui, entrainés par Son « vent ». Il veut étendre les frontières de son œuvre, les réalités de Son royaume, Ses projets pour nous. Tout nous sera accordé sans mesure, l’Esprit nous aidera à ce que la plante de notre pied ne s’arrête de fouler Ses terres nouvelles. Il est puissant pour le faire, Il frémit à l’idée de pouvoir nous les accorder...

Frères et sœurs, comment pouvons-nous demander au Seigneur ce que nous ignorons ? Mais Lui connait toute grâce excellente et tout don parfait dont nous avons le plus besoin, dans toutes les situations de notre vie : « Votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé (Matthieu 6:8). »

Toi aussi, qui lit ces lignes, tu pourras alors proclamer de tout ton cœur : Certainement, « l'Éternel est en ce lieu, et moi, je ne le savais pas (Genèse 28:16). » Dieu est souvent là où on ne l’attend pas. Il n'est pas nécessairement là où on le voudrait, où on le croit. L’Eternel est le Dieu qui nous surprendra toujours parce qu’il œuvre toujours au-delà de nos attentes, au-delà de nos imaginations, et même au-delà de nos rêves.

« J’ai compassion de qui j’ai compassion, et je fais miséricorde à qui je fais miséricorde (Exodes 33:19) ». Oh ami lecteur, toi qui rencontre des montagnes dans ta marche avec le Seigneur ; croit au Seigneur Jésus, croit à sa grâce et à sa miséricorde…

« Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ (Philippiens 1:6). »

 



 


 

 

Commenter cet article !

Une question, une réflexion, un encouragement ?

_____________________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire