Suivez nous

bible ouvertefr

➽ Notre plateforme de messages audio/vidéo

➽ échanges, questions réponses ,  recherches

 

 

 

 

L'esprit est la partie la plus secrète d'un homme. C'est dans l'esprit que nous venons pour connaître Christ et apprendre que c’est là que nous découvrirons la lumière de vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fleuves d’eaux vives qui jaillissent jusque dans l’éternité ; le joug qui est facile et le fardeau qui est léger. C'est le lieu secret de l'esprit, la chambre intérieure, où nous rencontrons Christ et venons pour Le connaître comme la résurrection et la vie.

Quand l'homme a appris à se tourner vers son esprit et y rencontrer Christ, il peut alors voir son âme fonctionner sous le contrôle de Christ dans l'ordre divin. Son intellect et ses émotions travaillent alors pour lui et pour Christ. Christ gagne le contrôle de la vie de l’âme par l'esprit où Il demeure. Au lieu d’essayer de vivre la vie Chrétienne dans la force de notre propre vie d'âme, Christ peut naturellement vivre Sa vie au travers de nous par la voie de notre esprit. Il nous rencontre en esprit et prend librement le contrôle de notre âme et de notre corps. Cet ordre divin produit la vie sainte. Il n'y a aucun autre ordre qui produit une vie sainte et agréable à Dieu en dehors de l'ordre divin de l'esprit, de l’âme et du corps.

Jésus dit que ses disciples doivent renoncer à leurs propres vies. Le mot pour « vie » dans la langue originale est psyche, qui est le moi ou l'âme. Remarquez, Christ nous appelle à renoncer à cette vie d'âme pour le suivre. Que nous demande-t-Il de faire ? Il nous appelle à nous soumettre à l'ordre divin! Nous ne devons pas vivre et être conduits par notre vie d'âme.

Il nous est demandé d'utiliser la fonction dominante de l'âme, la volonté, et choisir de livrer notre vieille façon de vivre par nos propres désirs, émotions et pensées. Il nous appelle à une vie spirituelle qui ne peut être connue que par un renoncement complet à la vie de notre âme. L'âme se soumet à l'esprit et devient capable de se tourner vers lui en renonçant à sa capacité de régner.

 

C’est par l’âme et le corps que l'ennemi peut nous causer le mal (Mat. 10:28). Il ne peut pas toucher l'esprit ressuscité et régénéré d'un homme où Christ demeure. Il ne travaille pas du « dedans vers le dehors » mais toujours du « dehors vers le dedans ». L'Accusateur gagne la victoire sur nous quand nous renversons l’ordre divin et fonctionnons à partir de l’âme. Quand nous opérons principalement à partir de la vie d'âme, le péché trouve l’occasion de surgir.

 

Nous devrions fonctionner à partir de l'esprit selon l'ordre divin dans la nature tripartite de l’homme donnée par Dieu... et non selon l'âme qui conduit à pécher par le corps. Ne vous méprenez pas. Nous ne gagnerons pas le contrôle du corps en le traitant durement. L'âme et le corps ne peuvent être dirigés que par Christ, en se tournant vers Lui, dans l’esprit.

 

Nous connaîtrons la liberté qui est en Christ une fois que nous nous serons vus comme crucifiés à la nature pécheresse. Nous devons reconnaître qu'il n'y a rien de bon en nous-mêmes. Rien ! Il n'y a rien de bon excepté Christ. Si nous sommes dans cette situation de brider le péché par notre propre discipline du corps, (comme si le péché pouvait être surmonté autrement que par Christ demeurant en nous), Dieu nous montrera clairement que ce genre de vie produira la vieille lutte que nous avions auparavant avec cette vieille nature. Nous devons reconnaître que cette voie est sans issue et nous retirer dans notre être intérieur, dans notre esprit, là où Jésus désire ardemment nous donner la victoire.

 

Dans mon cheminement avec le Seigneur, j'ai observé quelque chose d'affreux dans le Christianisme religieux. Une fois qu'une personne est venue à Christ, on lui dit alors qu'elle doit avoir un ministère, un travail et un but dans lequel s'investir jusqu'à sa mort ou jusqu’au retour du Seigneur. Cela remplace alors le fait de connaitre Christ et tout se concentre sur cette œuvre. Christ est mis à l'écart et notre relation avec Lui est toujours distante. Nous voyons alors Dieu comme un « père sergent instructeur » dont nous ne pouvons jamais gagner la faveur. Nous travaillons toujours comme si notre mérite était dû à toutes les choses que nous faisons pour Lui.

La préoccupation de Dieu est que nous Le connaissions dans notre esprit où Son Fils est venu demeurer. Les chrétiens dont l’existence est centrée sur leur œuvre réaliseront que beaucoup de frustrations les attendent. Car la connaissance de Christ n'est pas au centre de leur être, mais seulement un moyen pour arriver à leurs propres fins.

Par conséquent, leur identité n'est pas fondée en Christ, mais dans leur œuvre, leur position et leur appel. Ils échoueront à voir l'amour du Seigneur quand Il placera des obstacles sur le chemin de leurs quêtes personnelles. Les obstacles sont là pour l’œuvre de la croix sur leur chair, pour qu’ils renient leur vie d'âme, leur volonté propre, leurs émotions et leur intellect afin que Christ puisse exprimer Sa volonté dans leur esprit.
Le croyant qui a pour centre autre chose que la connaissance de Christ, découvrira en effet beaucoup de frustrations.

 

Qu’est ce que la foi naturelle de Christ ? C'est la vie qui jaillit de l’être et non du faire.

Dans la religion, nous nous retrouverons rapidement en train de blâmer Dieu de ce qu’Il ne tient pas Ses promesses à notre égard. Ceci parce que nous ne Le voyons pas correctement. Nous voyons notre Seigneur comme un Père Noël cosmique et nous nous attendons à ce qu'Il agisse en conséquence.

Nous blâmons en fin de compte Dieu parce qu’Il n’entre pas dans le moule que nous avons créé pour lui. Nous blâmons une image fausse de Dieu que nous avons créée parce qu’Il ne nous aide pas à accomplir quelque chose qu'Il ne nous a jamais demandé de faire.

Le christianisme, c’est connaître la Personne de Jésus Christ. Ce n'est pas une œuvre, une passion, un but, un ministère, ou un mouvement. C'est une relation intime et vivante avec Jésus Christ le Fils du Dieu Vivant. Et ceci doit devenir une réalité dans votre vie quotidienne. Il ne suffit pas simplement d’incliner votre tête et vous avancer pour servir Dieu.

Si vous n'apprenez pas à vous connecter avec Christ dans votre esprit et marcher instant après instant dans Sa présence, vous ne pouvez pas Le servir à Sa façon, selon Son appel. Vous ne pouvez même pas connaître ce qu'Il vous a appelé à faire.

 

Apprenez de Christ au travers des Écritures, apprenez de Lui par l'expérience, apprenez de Lui par les chants, apprenez de Lui au travers des épreuves, apprenez de Lui par l'étude, apprenez de Lui au travers de la peine, apprenez de Lui par la prière, apprenez de Lui à travers la communauté, apprenez de Lui par le mariage, apprenez de Lui par le travail, apprenez de Lui à travers un processus d’apprentissage, apprenez de Lui dans tout cela! Mettez toutes les autres quêtes de côté. Laissez-Le être votre unique passion. Apprenez de l'école de Christ ... et ceci vous équipera pour toute bonne œuvre.

 

L'Esprit, en nous, cherche Christ en toutes choses ! Nous ne pouvons entendre Sa voix que si nous restons tranquilles. Cependant, nous sommes affairés, tentant de remplir notre vide avec des programmes, des passions, des ministères et des mouvements. Notre but serait-il autre chose que de connaitre la puissance du Christ ressuscité ? Utiliserons-nous la totalité de nos jours mortels en essayant de remplir nos vies de choses mortes ? Seul Christ est vivant !

Par conséquent, ces choses qui ne sont pas nées de la foi vivante naturelle de Christ sont nées de la chair et produiront seulement la religion froide et morte. D'autres personnes religieuses peuvent vous admirer pour ces œuvres religieuses faites dans la chair, mais l'Esprit Saint est attristé. Car l'Esprit sait que vous ne serez satisfaits qu’en Christ. Dans votre esprit, vous le savez aussi.

 

L'appel au discipulat doit précéder l'appel au service.

Chers amis, ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Connaître Christ doit être central et suprême dans votre vie. Vous devez apprendre ce que signifie de Le connaître en esprit avant que vous puissiez être envoyés faire l’œuvre. Si nous échouons à Le connaître en esprit et essayons de faire l’œuvre d'abord, inévitablement, nous appellerons les autres à une religion centrée sur l’œuvre au lieu d'une relation centrée sur Christ.

Nous interpréterons mal notre vrai « appel » et nous nous mettrons à faire quelque chose que Christ ne nous aura pas demandé.
Malheureusement, c’est exactement ce qui se passe partout dans l'église aujourd'hui. Nous devons enseigner tous les hommes à poursuivre Christ dès l’instant de notre rédemption jusqu'à ce que nous Le voyions face à face.

Jésus a dit, « Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre (intérieure) et quand tu as fermé ta porte, prie à ton Père qui est dans le lieu secret et ton Père qui voit dans le secret te le rendra (te récompensera) » (Mat. 6:6). Que nous dit Jésus ? Il nous dit que Dieu nous a appelés à une relation personnelle intime.

« Quand votre âme est tournée vers l’intérieur, elle devient en réalité séparée de vos sens externes ; et une fois que vos cinq sens sont séparés de votre âme, ils ne reçoivent plus d'attention. Leur provision de vie est simplement coupée. » Jeanne Guyon, Experiencing the Depths of Jesus Christ

Notre Seigneur connaît notre lutte et Il peut nous conduire à travers nos plus grands moments d’épreuves vers ce lieu secret où l'Esprit de Dieu est venu pour demeurer. Où Jésus a-t-Il trouvé sa paix et Sa force dans Ses plus sombres moments de désespoir ? Il les a trouvées en Son Père qu’Il a rencontré dans Son propre esprit. Même Christ passant par la faiblesse du corps, par l'angoisse de l'âme, s’est tourné vers le lieu intérieur de tranquillité ; l'endroit où Dieu est venu pour vivre

Il est venu pour demeurer dans notre esprit afin que nous puissions connaître la Personne même de Dieu et la puissance de pratiquer Sa présence quotidiennement. C'est pour cette raison et ce but que nous devons faire des disciples, leur enseigner à obéir à tout ce qu'Il nous a commandé et les baptiser au nom du Dieu Trinitaire. Cette manière de vivre témoignera du Royaume qui vient.

Seule une révélation par l'Esprit dans votre esprit vous permettra de voir Dieu et de vous voir vous-mêmes correctement. Et seulement alors, vous serez capables d’apprendre de la foi naturelle de Christ.
Vous avez besoin de l'esprit pour vous connecter avec l'Esprit et faire une expérience enracinée dans la vérité de la Personne de Dieu !

Tant que nous avons une vue déformée de Jésus-Christ ... les profondeurs et les richesses de Sa Personne échapperont à notre esprit. Notre vue de Dieu lui-même est déformée et notre expérience de Lui sera superficielle. Quand nous ne voyons pas Jésus-Christ tel qu’Il est vraiment, nous ne réaliserons et n’expérimenterons pas quotidiennement la présence de Dieu instant après instant.

Nous avons besoin de connaître l’amour vrai de Dieu en Christ et jeter au plus profond de la mer toutes les fausses idées sur Son amour.

 

… Se tourner vers Christ causera la fuite du diable…

Vous devez continuer à refuser (à renier) votre vie d'âme. Voir Christ correctement en vous tournant vers votre esprit permettra à l'âme de continuer dans cette disposition à se renier elle-même. De cette manière, vous faites le choix de vous tourner vers votre esprit où Christ demeure. Refuser la vie de l'âme et se tourner vers Christ empêcheront la puissance du péché de se manifester dans votre corps.

Si vous n’êtes pas désireux de briser la vie de votre âme par la croix de Christ, vous ne pourrez pas vous tourner vers l'esprit. Laissez le Seigneur briser votre homme extérieur pour la libération de Son Esprit puissant dans votre esprit. Reniez votre moi, votre propre volonté, vos émotions, votre pensée et le Seigneur vous élèvera en temps voulu. Soumettez votre volonté propre à la volonté Divine et vous trouverez Christ demeurant dans votre esprit. Si vous voulez choisir ce chemin, vous connaîtrez le Seigneur et votre esprit, votre âme et votre corps trouveront le repos.

La vie de disciple est quotidiennement, instant après instant, un reniement de la capacité de l'âme à régner et en même temps un retrait intérieur dans la partie secrète de notre être (esprit).

 

Serez-vous prêts à accepter la discipline qui est exigée du croyant mûr ?

Pour que l'esprit gouverne, l'âme doit renoncer à sa capacité (volonté) de gouverner. Refuser la vie de l'âme vous permettra d'atteindre l'esprit où Christ demeure. Quand vous avez renoncé à la vie de l'âme, votre esprit prendra le pas et aura la préséance. A ce stade, Christ deviendra manifeste en vous. Plus vous pratiquez ce retour intérieur vers l'esprit ... plus l’ordre divin vous deviendra familier.

C’est là, que nous connaîtrons Christ et c’est ainsi que nous Le ferons connaitre. Nos rencontres et nos expériences avec Christ dans l'esprit détermineront la profondeur de notre connaissance intérieure de Lui. Plus nous avons de rencontres et d’expériences avec Christ dans l'esprit, plus nous en viendrons à connaitre la puissance de Sa résurrection.

Nous devons « vouloir » avec notre âme que notre esprit gouverne ; afin que nous puissions connaître la pensée de Christ

Quand la puissance de péché vient, tournons-nous vers l'esprit et tenons ferme dans l'amour de Christ! Refusez à l'âme le droit de gouverner et continuez à vous tourner vers l'esprit. Là vous découvrirez « Christ en vous » et la victoire de la croix. Christ viendra avec votre esprit et donnera la direction à l'âme, qui à son tour contrôlera le corps

Enlevez-vous du trône de votre cœur ... et laissez le Seigneur être le Seigneur. Soumettez-Lui votre être le plus secret et il vous montrera à quoi ceci ressemble en pratique

Christ prendra votre connaissance intellectuelle de ces choses et vous donnera un témoignage né de l'expérience. Au début, vous devrez être vigilants et continuellement attentifs à l'ordre divin. Vous ne devez pas devenir impatients. Le Seigneur travaille en Son temps. N'essayez pas de produire quelque chose de spirituel par votre propre force. Attendez-vous simplement au Seigneur. Venez de la façon qu’il a prévue et alors que le temps passe, vous constaterez que le Seigneur est vivant dans votre expérience.

…Cette marche pour connaître Christ selon l'ordre divin est entièrement « à la merci » du Seigneur qui vous donnera l'expérience de toutes ces choses en un instant. Cette expérience ne viendra pas en suivant pas à pas des instructions. Seul l'Esprit peut vous amener à Christ. Connaître Christ selon l'ordre divin deviendra plus naturel avec chaque jour qui passe. Ne soyez pas impatients et ne pensez pas trop à ces choses, nous avons été créés pour ce voyage! Christ nous enseignera ce que nous devons connaître.

 

Ce dont vous avez besoin maintenant est de demander au Seigneur l'expérience.

L'homme ne peut pas révéler des choses spirituelles à l'homme, seul l'Esprit de Dieu a été autorisé à faire une telle chose. Si quelque chose de spirituel vous a été révélé, c'est l'Esprit Saint de Christ qui a si gracieusement enlevé les écailles de vos yeux! Donc, le consentement intellectuel ne suffira pas. Ce dont vous avez besoin, c’est que le Seigneur rende la théorie, pratique. Vous avez besoin de Lui, pour vous prendre là où vous êtes et vous enseigner dans l'expérience. Parce que Son désir le plus grand et Sa passion pour vous, sont que vous Le connaissiez, il ne tardera pas.

Nous devons persévérer dans l’ordre divin et en Son temps, il aura Son chemin en nous. Vous devez comprendre que le Seigneur travaille en ce moment même. Il conduit votre vie afin de répondre à votre cri pour une révélation plus grande de Christ. … Dieu a dirigé toutes vos épreuves, vos difficultés, vos situations et vos circonstances. … Il fait concourir toutes choses ensemble pour que vous vous réfugiez vers l'intérieur, dans l'esprit où Christ demeure. Nous devons nous attendre à l'Esprit pour nous illuminer.

 

…rien ne satisfera le désir de votre cœur, si ce n’est une connaissance intime de Jésus…

Vivre, ce n'est pas pour l'église. Vivre, c’est pour Christ ! Maintenant vous pouvez expérimenter le Christ vivant qui demeure dans votre esprit. L’intention d'apprendre de la puissance de sa résurrection, vous amène d’abord à connaître que « mourir est un gain. »

« Si un nouveau converti était introduit dans la prière réelle et à une vraie expérience intérieure de Christ dès sa conversion, vous verriez d’innombrables convertis devenir de vrais disciples. » Jeanne Guyon, Experiencing the Depths of Jesus Christ

Nous n'avons pas été appelés à nous multiplier ni à enfler les hommes avec de la connaissance intellectuelle qui est déconnectée du Christ demeurant en nous. Nous avons été appelés pour apporter l’Enseignant aux autres hommes. Tel un disciple a dit à un autre, nous nous écrions, « Venez et voyez ! » L’avenir de l’Église dépend de notre capacité à appeler ceux qui ont décidé de suivre Christ pour demeurer en Lui. L'espérance de l’Église c’est Christ. L’Église commence par la confession de Christ et elle grandit en saisissant Christ continuellement. La clé de la révolution est en Jésus Christ seul.

« Depuis l’époque de Paul, il y a eu tant d'activités chrétiennes pour la promotion d'un mouvement, la propagation d'un enseignement, la promotion des intérêts d'une institution ... il ne s'agit pas de convertir les gens au Christianisme, ou d’en faire des disciples d'un mouvement ; c’est recevoir Christ, la satisfaction de Dieu. » T. Austin Sparks, The Centrality of Jesus Christ.

Jésus attend là dans le lieu secret ; dans la chambre intérieure. Il se penche vers vous à la table de votre cœur.

Extrait de « Madame Guyon explication du NT »

L’interprétation mystique des textes sacrés chrétiens a disparu de fait très souvent de l’horizon de traducteurs modernes. Ainsi, pour ne citer qu’un exemple, madame Guyon commente ainsi l’évangile de Marc, au chapitre I :

…La perfection consiste à connaître que nous avons Dieu en nous, à L’y chercher et à L’y trouver. Jésus-Christ nous apprend que le royaume de Dieu est en nous.

…Le commentaire de madame Guyon prend le parti-pris obstiné de ne faire apparaître que la richesse intérieure du texte biblique. À ce titre, il clôt une précieuse tradition d’interprétations, mais peut encore alimenter la vie spirituelle de nos contemporains.

La primauté de l’expérience sur la croyance est affirmée catégoriquement par tous les spirituels, mais les versets de l’Écriture demeurent ici des révélations sacrées, comme le pensait la très grande majorité des hommes au XVIIe siècle et comme l’imposait la religion. Chez madame Guyon, l’interprétation de l’expérience à l’intérieur de la foi chrétienne apparaît profonde et cohérente.

Les versets sont compris comme des témoignages de contacts vécus par leurs rédacteurs avec le Plus grand que soi, l’Inconnaissable, l’Immense, désigné ici tout au long par le mot « Dieu » et associé pour elle-même au médiateur Jésus-Christ. Souvent elle interprète ces versets de façon à décrire la voie mystique, parfois au prix d’une grande liberté prise dans l’interprétation analogique.


David D. Flowers

Extraits issus du site connaitreChrist « CONNAITRE CHRIST SELON L’ORDRE DIVIN » de David D. Flowers.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire

En publiant un commentaire, vous vous soumettez aux conditions d’utilisations relatives aux Mentions Légales !


PENSEES - PARTAGEES - Twitter

En partenariat avec Jerome Prékel du site : https://lesarment.com

INFORMATIONS
-----------

ACTUALITES - CHRETIENNES