Découvrir le livre écrit et édité par bible-foi.com

« Un coup d'éclat de Dieu dans notre vie ! »

livre

Lorsqu'une vie chrétienne se repose sur des traditions établies par l'homme, fussent-elles doctrinalement justes, elle devient religion. Elle devient alors un obstacle à l’œuvre du Seigneur Jésus-Christ. Certaines promesses de Dieu peuvent alors devenir inaccessibles aux chrétiens. Il nous faut alors, une intervention Divine, pour décanter la situation et apporter la véritable délivrance ... par Sa lumière. Dans le contexte de la conversion de Paul, la pensée du Seigneur se pose dans le cadre d’un appel du Christ à considérer nos voies, à «...veillez attentivement sur vos âmes », et à souhaiter une intervention miraculeuse de Dieu dans nos vies. Avons-nous conscience, qu’il se trouve un « Saul de Tarse » en chaque chrétien, qui fait obstacle à l’œuvre de Dieu de par sa nature ?

tick    Télécharger le livre en fichier PDF gratuitement !

tick  Livre papier disponible en format : 14 x 21 x 0.8 cm - 116 pages - ISBN : 978-0-244-68593-5.

 

Livre bible-foi.com

   logo youtube

Le serviteur d'Elisée sort de bon matin, voit une grande armée prête à les attaquer, et s'écrie : « Hélas! mon seigneur, comment ferons-nous ? » Elisée sort à son tour, voit une grande armée et dit « Ne crains point ». Quel contraste énorme ! Il semble que partout les gens crient : « Quel malheur, quel malheur, que ferons-nous, où irons-nous, que va-t-il advenir de nous ? », etc.

 

Où sont ceux qui peuvent dire, « Ne crains point » ?

J'espère que vous comprenez bien que le problème LÀ DEHORS n'a pas changé. Les deux hommes étaient face à la même armée, aux mêmes circonstances, mais un homme a dit, « Hélas » et un autre a dit, « Ne crains point ».

Comment se fait-il que deux personnes, qui sont confrontées exactement à la même situation, peuvent arriver à deux conclusions complètement différentes? La différence se situe dans ce qu'elles voient quand elles regardent.

Certaines personnes se fâchent avec moi parce qu'elles pensent que je présente les choses comme étant « trop faciles ». Elles disent par exemple : « Mais vous ne comprenez pas les situations que je traverse... » Frères et sœurs, il est possible que personne ne puisse comprendre ce par quoi vous passez, et peut-être même ne comprendrez-vous jamais ce par quoi je passe, mais là n'est pas l'important. Ce qui compte c'est: est-ce que oui ou non nos yeux sont ouverts ? Nous ne devrions pas passer notre temps à étudier le problème quand la Solution est là devant nos yeux.

Je ne peux rien offrir de plus que ce qu'Elisée a offert, c'est à dire une vision claire. « Seigneur, ouvre ses yeux pour qu'il puisse voir. » La différence est simplement là; certaines personnes ont eu leurs yeux ouverts pour voir, et d'autres non. Il est très simple de voir la différence. Le premier groupe dit « Hélas ! » alors que le second groupe dit « Ne crains point ». Cela n'est pas une condamnation ou une critique, ce sont juste des faits. Chacun d'entre nous est aveugle jusqu'à ce que quelqu'un prie, « Seigneur, ouvre ses yeux ». Un jour nous verrons TOUS, et nous attendons ce jour où tout sera clair.

Que devons-nous faire? Combien de temps cela prend-t-il ? Ce n'est pas une question de croissance spirituelle, de maturité, de sagesse, ou de don. Le serviteur d'Elisée n'a pas commencé à voir clair petit à petit. Il n'a pas étudié la situation pendant plusieurs mois pour finalement trouver la vérité. Non, à un moment donné, ses yeux étaient fermés, et le moment d'après, ils étaient ouverts. Soit vos yeux ont été ouverts soit ils ne l'ont pas été. S'ils sont ouverts, alors vous pouvez prier pour que le Seigneur ouvre les yeux des autres. S'ils sont fermés, vous pouvez prier pour que vos yeux s'ouvrent.

 

Les gens me demandent parfois ce qu'ils doivent faire pour recevoir cette grande révélation de Christ. Ils pensent que c'est de cette façon que Dieu nous récompense de tous nos grands efforts. Rien n'est plus éloigné de la vérité. Quand les yeux de quelqu'un s'ouvrent, c'est un acte de grâce, seul Dieu peut le faire et le fera, si seulement nous le Lui demandons. Même si à vos yeux, je présente cela comme étant « trop facile », je n'ose pas le rendre plus compliqué.

 

Quand les yeux du serviteur ont été ouverts, il a vu ce qu'Elisée avait vu. Quand Elisée a dit, « Ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux » cela a dû être pris pour de la démence. Pour comprendre, les seules paroles ne suffisent pas ; les yeux doivent être ouverts. Si les mots étaient suffisants, Elisée n'aurait pas prié pour que les yeux de son serviteur soient ouverts. Nous devrions perdre moins de temps à essayer de comprendre « les paroles » et prendre plus de temps pour prier que Dieu nous ouvre les yeux. Quand nos yeux sont ouverts, les paroles prendront tout leur sens. Mais jusque là, les paroles sont comme des hiéroglyphes nous savons qu'elles signifient quelque chose mais nous n'en connaissons pas le sens.

Voir pendant trente secondes a plus de valeur que trente années passées à étudier et à écouter. Cinq paroles données par révélation valent plus que dix milles paroles venant de la chair et du sang.



 


 

 

Commenter cet article !

Une question, une réflexion, un encouragement ?

_____________________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire